Catégories | Santé et social

Pour le Chablais, l’Hôpital Riviera-Chablais

Du fait d’une certaine polémique que certains croient devoir attiser, l’Hôpital Riviera-Chablais constitue un élément incontournable du débat sur la LEIS. D’emblée, l’UDC tient à préciser qu’elle est pour un hôpital moderne de soins aigus dans le Chablais et que plus précisément, elle soutient le projet Riviera-Chablais.

Voilà, je crois, qui est clair et qui, je l’espère, mettra un terme à une polémique qui n’avait pas lieu d’être.

C’est le lieu de dire que comme sur d’autres points, la loi soumise au peuple le 23 octobre joue sur le flou dans le domaine de la planification sanitaire, à commencer par la délimitation des zones hospitalières. A cet égard, elle prévoit que les soins stationnaires de base et aigus ainsi que la réadaptation stationnaire sont impérativement offerts dans chacune des trois régions du canton (art. 5 al. 5 nLEIS), sans préciser ce qu’il faut entendre par ces «trois régions» ni délimiter celles-ci.

Moi qui suis Chablaisien, je ne vous cache pas que je préfère la loi actuelle, qui définit de manière plus claire les trois zones hospitalières (Haut-Valais, Valais central et Chablais) et qui garantit au moins un hôpital de soins aigus dans chacune de ces zones (art. 3 al. 2 let. e LEIS). Par là, le texte en vigueur garantit que cet hôpital de soins aigus sera dans le Chablais alors que la loi contestée, elle, ne garantit effectivement qu’une chose : un hôpital de soins aigus dans le Bas-Valais (notion fort différente).

J’ajoute que la construction de l’Hôpital Riviera-Chablais est non seulement conforme aux recommandations des experts français qui ont réalisé l’audit du RSV, mais compatible avec la concentration, sur un site unique et central (donc, à Sion), des disciplines médicales de pointe que notre canton est et devra rester en mesure d’offrir à tous les Valaisans. Riviera-Chablais et un hôpital cantonal à Sion, ce sont donc des projets non pas antagonistes, mais bien complémentaires. C’est d’ailleurs le sens du postulat «Pour un hôpital cantonal en Valais» que j’ai déposé en juin avec divers élus non seulement UDC, mais aussi PLR et de l’AdG, postulat dont l’objectif est lui aussi parfaitement dans la ligne des recommandations des experts qui ont réalisé l’audit.

Lorsque nous passerons à la phase de réalisation, l’UDC veillera toutefois à ce que la structure intercantonale de l’Hôpital Riviera-Chablais ne défavorise pas le personnel valaisan, en particulier lorsqu’il s’agira de nommer des cadres.

En somme, ce que veut l’UDC, c’est offrir aux Chablaisiens un hôpital moderne de soins aigus (Riviera-Chablais) dans lequel les Valaisans pourront être équitablement représentés, que ce soit dans la direction ou dans le personnel et notamment parmi les cadres.

Charles Clerc
Député
Troistorrents


Evénements à venir

  • Pas d'événement.

Archives

Programme UDC Suisse

UDC TV