Catégories | Santé et social

Désinformation… aux frais de qui ?

rsv-sion

La propagande du RSV en faveur de la LEIS appelle une première question : cette campagne de désinformation bénéficie-t-elle de financements quelconques de la part du RSV ? Autrement dit, les citoyens, les patients, les médecins, les infirmières et infirmiers, bref tous les opposants doivent-ils financer, par leurs impôts ou par leurs primes d’assurance-maladie, le soutien à une loi contraire à leurs intérêts ?

Dans un encart pleine page, on essaie en outre de nous faire croire que “les médecins hospitaliers s’engagent en faveur de la LEIS”. Ah bon ? Et qu’en est-il de ceux, parmi eux, qui y sont publiquement opposés ?

Qu’on ne vienne jamais, en tout cas, essayer de soutenir que dans cette campagne, tous les employés du RSV qui ont manifesté leur opposition à cette loi ont violé leur obligation de réserve ou de fidélité envers un employeur qui, lui, ne se gêne pas de faire une campagne que l’UDC croit contraire aux intérêts du Valais et des Valaisans.


Evénements à venir

  • Pas d'événement.

Archives

Programme UDC Suisse

UDC TV