STOP à l’insoumission grave et répétée au RSV !

Si l’on en croit les informations diffusées sur le blog l’1dex.ch, le professeur Vincent Bettschart aurait pratiqué une opération de l’œsophage alors que ce genre d’intervention doit désormais être pratiquée au CHUV. C’est la décision qui a été prise par le Conseil d’Etat et qui faisait suite aux conclusions d’un audit externe.

Pour l’UDC, ça suffit !

La direction du RSV et le professeur Bettschart doivent se soumettre aux décisions de l’autorité politique ou partir rapidement. Il en va du respect des institutions mais aussi et surtout de la sécurité des patients.

Cette affaire est une nouvelle preuve, s’il le fallait, de la nécessité d’une CEP dont certains ne voulaient pas entendre parler.

En attendant cette CEP et une intervention urgente à la session de mars qui demandera au Conseil d’Etat de se positionner sur cette nouvelle affaire, l’UDCVR demande au Département de la santé de répondre aux questions suivantes :

- Le Département confirme-t-il que cette opération a eu lieu, à l’Hôpital de Sion, en violation des directives émises ?
- Est-il vrai que cette intervention n’était pas une urgence, mais qu’elle a été planifiée ?
- L’expert externe, le Dr Houben, a-t-il cautionné cette intervention ?
- Le Département entend-il prendre des mesures immédiates (si oui, lesquelles ?) contre le professeur Bettschart, mais aussi contre les instances dirigeantes du RSV qui ont laissé faire ?

UDC du Valais romand
Jérôme Desmeules, co-président
Bruno Perroud, député suppléant


Evénements à venir

  • Pas d'événement.

Archives

Programme UDC Valais romand

Programme UDC Suisse

UDC TV