Catégories | UDC du Valais romand

Le Nouvelliste n’a visiblement pas terminé sa campagne de dénigrement contre Oskar Freysinger.

J+2 après les élections: Le Nouvelliste n'a visiblement pas terminé sa campagne de dénigrement contre Oskar Freysinger. Dans un article paru en ligne (voir en annexe), le journal annonce qu'Oskar Freysinger touchera 80'000.- de pension annuelle.
 
Aucun mot sur le fait qu'il s'agit d'une obligation légale et non d'un privilège réservé à lui seul. 
 
Aucun mot non plus pour dire que ce principe a été aboli pour les nouveaux élus. Et encore moins pour préciser que notre ministre sortant est celui qui touchera la plus petite pension !

 
Voici donc la vérité, puisque la presse écrite avec un quasi-monopole est incapable de la rapporter, il faut bien que les partis s'y mettent:
 
Tous les conseillers d'Etat sortants de la législature actuelle vont toucher une rente à vie. Ils seront les derniers, puisque le Parlement a aboli ce principe pour les nouveaux élus. Les précédents ministres en fonction touchent aussi ces rentes.
 
Jean-Michel Cina touchera 144'000.- de pension pour 12 ans au gouvernement. Esther Waeber-Kalbermatten et Jacques Melly aussi s'ils terminent leurs mandats, sinon un peu moins.
 
Maurice Tornay touchera 120'000.- de rente annuelle.
 
Oskar Freysinger touchera 80'000.- par an de rente, soit bien moins que les autres ministres, mais c'est évidemment lui que le Nouvelliste met en évidence.
 
Voilà pour les faits.
 
Ainsi fonctionne la manipulation médiatique. Prenez l'homme que vous voulez abattre ou dénigrer, attribuez-lui un prétendu privilège, qui est en fait un droit dont tous les autres ministres bénéficient, avec des montants plus élevés, mais surtout, de cela,  n'en parlez pas !….. 
 
Évitez ensuite soigneusement de dire que la règle a été abolie pour les nouveaux élus et que c'était simplement la loi. Évitez aussi de dire que l'UDC s'est battue, avec succès, pour abolir ces rentes.
 
Ces sous-entendus, demi-vérités et informations tronquées ont émaillé 4 ans de mandat et les derniers mois de la campagne. Nul doute qu'ils se poursuivront à l'avenir. Ceux qui cherchent à obtenir une vraie information, mise en perspective, pour informer, et non pour manipuler, sauront qu'ils devront s'informer par un autre média.
 
Jérôme Desmeules
(co-) Président UDC Valais Romand
 

Evénements à venir

Archives

Programme UDC Valais romand

Programme UDC Suisse

UDC TV