Catégories | UDC du Valais romand

BCVs: les arrangements entre amis continuent

L’UDCVR a pris connaissance du communiqué de presse de l’Etat du Valais, qui présente les propositions de nomination en vue du renouvellement du Conseil d’administration de la Banque cantonale du Valais. Ces propositions devraient être entérinées par l’assemblée générale de la BCVs qui se tiendra le 26 avril prochain.
 
L’UDCVR constate avec un regret réitéré que les candidats officiels de l’UDCVR et du SVPO ont une nouvelle fois été écartés, sans raison objective valable. La BCVs, comme entreprise paraétatique, se doit de porter une attention particulière à représenter équitablement les forces électorales de ce canton. Or aujourd’hui, l’UDCVR et le SVPO, qui incarnent pourtant un cinquième de l’électorat valaisan, qui sont la troisième force électorale du Parlement et qui ont présenté des candidatures très crédibles, ne disposent toujours pas d’un seul représentant au sein des 9 membres qui constituent ce Conseil d’administration, alors que la logique arithmétique devrait leur attribuer 2 sièges.

 
Le Conseil d’Etat, à la majorité orange flanquée de bleu-orangé, a désigné une nouvelle fois les leurs, avec les propositions de Pierre-Alain Grichting, candidat PLR non-élu au Conseil des Etats, et Jean-Albert Ferrez, ancien président du Grand-Conseil PDC. Une fois de plus, des motivations partisanes semblent avoir influencé la majorité du Conseil d’Etat et l’anomalie chronique, qui vise à empêcher les candidats issus des rangs de l’UDC de représenter équitablement la population valaisanne dans les entités paraétatiques, a été savamment reconduite. 
 
Pour l'UDCVR,
 
Cyrille Fauchère, (co-) président
Jérôme Desmeules, (co-)président
 
Pour le SVPO
Franz Ruppen, président

Evénements à venir

Archives

Programme UDC Suisse

UDC TV