Catégories | UDC du Valais romand

Affaire Jean-Luc Addor contre Nicolas Blancho et autres islamophiles radicaux : la justice fait le sale boulot des islamistes.

Dans une décision attendue et anticipée, le tribunal de district de Sion a rendu un verdict qui ne surprendra malheureusement personne en condamnant Jean-Luc Addor face aux islamophiles.
 
Notre justice s’est laissée instrumentaliser par les barbus les plus radicaux du pays, exactement comme cela s’est produit dans les pays voisins. C’est un tour de force particulièrement habile puisque, dans son message, Jean-Luc Addor n’avait même pas évoqué un règlement de compte entre musulmans, ni même la question de leur appartenance religieuse. Le problème soulevé, de manière ironique, concernait les  effets indésirables de l’immigration difficile à intégrer et c’est l’accusation – et maintenant le Juge – qui, par un amalgame totalement abusif – soutient que Jean-Luc Addor a parlé de musulmans.
 
Si Jean-Luc Addor est condamné, ça n’est pas tant pour les quelques mots en cause, mais pour tout un engagement politique contre l’islamisation de la Suisse et de l’Europe. Voilà pourquoi ce jugement est politique. Le but est évident, faire taire toute critique légitime de l’islam et interdire de débattre de son emprise toujours plus néfaste sur notre société, avec la progression de revendications communautaristes.
 
Fait encore plus choquant, Jean-Luc Addor est condamné plus lourdement que le djihadiste de Troistorrents, par ailleurs ancien candidat sur une liste de gauche, qui était parti faire le djihad en Syrie et qui a même passé par les camps d’entrainement de l’Etat Islamique !

 
Cela démontre qu’une fois encore la justice valaisanne  a préféré faire de la politique plutôt que du droit et renforce les doutes plus que sérieux quant à son indépendance. Un autre jugement récent a démontré que pour avoir un traitement impartial, un élu UDC a dû saisir, et gagner, devant la plus haute instance judiciaire du pays.
 
L’UDCVR maintient évidemment et renforce son soutien à Jean-Luc Addor face aux islamistes et à leurs soutiens.
 
Pour l’UDCVR,
Jérôme Desmeules, (co-) Président
Cyrille Fauchère, (co-) Président

Evénements à venir

  • Pas d'événement.

Archives

Programme UDC Suisse

UDC TV