Communiqué des Jeunes UDC du Valais romand

Certains ne semblent pas manquer d’idées et d’inspiration dès qu’il s’agit d’instaurer de nouvelles taxes. Ainsi a-t-on appris, le 22 avril dernier, que l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) envisage sérieusement l’introduction d’une taxe sur le bruit.

“Faites moins de bruit, je dors”. Serait-ce l’indication que le Conseiller fédéral en charge du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) donne à ses collaborateurs pour que ceux-ci en arrivent à de telles propositions ?

Après la RPLP (taxe poids lourds), la taxe CO2 sur le combustible (mazout), le centime climatique et peut être une future taxe sur le bruit, [gva-t-on bientôt devoir payer une taxe pour respirerg] ou, plus précisément, pour le C02 que notre organisme rejette naturellement ?

Pour les Jeunes UDC du Valais romand (JUDCVR), il serait grand temps que le DETEC [gconsacre son énergie et son imagination à des sujets bien plus essentielsg] comme, par exemple, la gestion des surcoûts de la Nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes (NLFA).

Il convient également, même si cela semble relever de l’utopie, d’arrêter de prendre les Suisses pour des vaches à lait.

Heureusement, ces derniers auront tout loisir de corriger le tir lors des prochaines élections fédérales.

Jeunes UDC du Valais romand
Grégory Logean, Président
Alexandre Cipolla, Secrétaire

Add Comment