Les élections communales sont terminées dans la plupart des communes. Entre quelques résultats fracassants, mais aussi quelques déceptions, le bilan en est plutôt positif pour l’UDC du Valais romand. Restez toutefois mobilisés, jusqu’au bout, dans les communes dans lesquelles nos candidats sont encore en lice, que ce soit pour une vice-présidence ou au conseil général !

Nous n’avons presque pas soufflé que déjà, il nous faut repartir au combat, cette fois-ci pour les votations fédérales du 29 novembre. Là encore, ne laissez pas les autres choisir à votre place, allez voter ! Voici, en quelques mots, les consignes de votre décidées par le Conseil de parti :

OUI à l’initiative « Entreprises responsables »
L’éthique a aussi sa place en matière économique ; on est aussi en droit d’attendre des multinationales, porteuses d’une idéologie mondialiste et immigrationniste, qu’elles respectent les droits de l’homme et l’environnement.

NON à l’initiative pour une interdiction du financement des producteurs de matériel de guerre
Le GSsA, les verts et le PS veulent abolir notre armée. Sans se lasser, ils l’attaquent tantôt frontalement, tantôt par des biais divers. En 2007, ils avaient échoué à faire interdire les exportations. Cette fois-ci, ils s’en prennent au financement. Le critère ? 5% du chiffre d’affaires. On y est vite avec des systèmes technologiques qui souvent ne sont que marginalement liés à la sécurité. Sans empêcher aucune guerre, cette initiative porterait juste un coup très dur à des entreprises, jusqu’en Valais, qui sont des fleurons de la haute technologie. Ce n’est le moment ni de sacrifier des emplois ni de saper les bases de notre sécurité.

Enfin, nous vous demandons de soutenir deux référendums,

– le premier contre la révision de la loi sur le CO2 : à l’heure où nombre d’entre nous et de nos entreprises tirent la langue à cause de la crise, c’est une honte de « plomber » encore nos budgets par de nouvelles taxes (carburants, huiles minérales) dont nous savons tous qu’elles ne sauveront pas la planète ; cette politique imposée par les villes, avec la complicité du PDC et du PLR qui se sont alliés avec la gauche et les verts, est en outre une attaque directe contre le Valais et les Valaisans ;

– le second contre la loi COVID-19 : sous couvert de donner à des aides financières que personne ne conteste, on fait rentrer par la fenêtre ce qu’on avait fait mine de sortir par la porte, à savoir un régime d’exception qui va prolonger durablement la dictature sanitaire sous laquelle nous vivons et légitimer de nouvelles mesures arbitraires et surtout liberticides.

Signez donc, faites signer autour de vous et retournez de suite les formulaires que vous pouvez télécharger au moyen des liens suivants :

https://rester-raisonnable.ch/wp-content/uploads/sites/2/2020/10/Feuille_referandaire_CO2_WEB_fr.pdf
https://les-amis-de-la-constitution.ch/IMG/pdf/unterschriftenbogen_f-3.pdf

Le cas échéant, vous pouvez les retourner à notre Conseiller national Jean-Luc Addor (Av. de la Gare 13, 1951 Sion) auprès de qui vous pouvez commander des formulaires supplémentaires (jean-luc.addor@parl.ch), à charge pour lui de faire suivre aux comités référendaires.

UDC du Valais romand
Cyrille Fauchère, président
Jérôme Desmeules, secrétaire général