C’est une journée historique pour l’UDCVR, qui totalise désormais 23 élus dans les exécutifs communaux du Valais romand, le plus grand nombre d’élus atteint par le parti, dans un contexte où pourtant les communes fusionnent et la taille des exécutifs se réduit.

Pour ne citer que quelques succès, l’UDCVR obtient la majorité absolue au Conseil communal d’Hérémence, une première, avec une progression incroyable de 2 élus, permettant de viser les plus hautes fonctions.
A Sembrancher, l’UDC réalise une percée dans un contexte où les affaires ont jalonné la dernière législature et vu l’effondrement du parti majoritaire.
A Vionnaz, nous réalisons une entrée fracassante avec deux élus, pour un seul candidat, sur la base d’un programme volontaire et engagé.
A Fully, le candidate du parti réussi l’exploit de faire un score supérieur aux forces de gauche. Réalisant là aussi une percée impossible à imaginer.
A Monthey, l’UDC s’envole de ses propres ailes, suite au départ de l’Alternative.

Dans d’autres communes, l’UDC rate son entrée de peu, avec pourtant des progressions importantes. Désormais, aussi au niveau communal, l’UDC est LA force avec laquelle il faudra compter.

Dans ce contexte, l’UDC part en pole position pour les élections dans les législatifs ainsi que pour viser les présidences / vice-présidences de communes, ouvrant ainsi la voie vers une politique communale plus pragmatique, plus juste et pour la défense de l’intérêt général avant celui de familles ou de clans.

Nous remercions celles et ceux, UDC et au delà, qui se sont engagés dans cette campagne. Toutes et tous ont contribué à la vivacité de la vie politique locale.