Ce week-end, les représentants de l’UDC aux Chambres fédérales tenaient leur séance dans notre beau canton. L’élection du ticket pour la succession d’Ueli Maurer au Conseil fédéral a tenu en haleine les médias, éclipsant presque d’autres enjeux cruciaux pour le Valais.

En effet, grâce à un important travail à Berne et au sein de notre parti suisse, notre conseiller national Jean-Luc Addor aura réussi le tour de force d’attirer 2 conseillers fédéraux et le plus grand parti de Suisse dans notre canton. Un évènement rendu possible par un important travail de réseautage à Berne, avec pour l’organisation la collaboration précieuse des sections communales UDC d’Hérémence et Sion.

En permettant une rencontre avec la population valaisanne lors d’un apéritif et en offrant une visibilité incroyable à la commune d’Hérémence, notre parti a démontré tout son attachement au Valais et aux régions de montagne. Grâce à une organisation sans faille et à un accueil exemplaire de la part de Grégory Logean, Président d’Hérémence, et de ses collègues UDC du Conseil communal, nous avons exposé tout le potentiel de notre région. Nous profitons d’ailleurs de remercier chaleureusement la commune d’Hérémence et la ville de Sion pour leur bienveillance.

Notre groupe au Grand Conseil, emmené par notre premier vice-président Mathias Delaloye, a fortement contribué à faciliter les échanges et les rencontres entre les élus fédéraux de l’UDC Suisse, les conseillers d’Etat présents et les députés des autres groupes politiques venus nous rendre visite.

Enfin en organisant des rencontres enrichissantes avec les acteurs du tourisme, de l’économie, de la construction et des milieux entrepreneuriaux, l’UDC a mis en avant notre canton pour faire rayonner ce dernier et défendre les intérêts de nos concitoyens.

Il ne faudra pas oublier, lors des prochaines élections, que le parti qui met les Valaisans et le Valais d’abord, c’est l’UDC !

UDC du Valais romand

Donald Moos, président

Kevin Pellouchoud, chef de campagne