Communiqué des Jeunes UDC du Valais romand

Ces derniers jours, la presse a révélé les futurs tarifs des infractions du code de la route. Ainsi, pour un taux d’alcoolémie de 0,5 pour mille, l’amende minimale s’élèvera à 600 francs et pour un taux de 0.7 pour mille à 800 francs.

Pour les Jeunes UDC du Valais romand (JUDCVR), le montant de ces amendes est totalement disproportionné. En effet, les conducteurs dangereux ne sont pas ceux qui ont un taux d’alcoolémie entre 0.5 et 0.8 pour mille en rentrant d’un repas, mais bien ceux qui prennent la volant avec taux de 1 ou 1.5 pour mille. De la même manière que les chauffards ne sont pas ceux qui roulent à 85 km/h au lieu de 80km/h en se rendant au travail, mais plutôt ceux qui se livrent à des rodéos en mettant en danger leur vie et celle des autres usagers.

Par ces mesures, nos autorités démontrent, une fois de plus, qu’elles s’en prennent aux honnêtes citoyens. Il est tellement plus facile de s’attaquer à cette classe de la population plutôt qu’au réels fauteurs de troubles. Eh oui, alors que les taxes (CO2, mazout, RPLP, etc.) ne cessent d’augmenter, voici que monsieur et madame tout le monde, se voyant endosser le rôle de dangereux criminel, passera encore et encore à la caisse.

Pour les JUDCVR, il est grand temps que nos autorités s’attaquent aux vrais criminels comme le sont, par exemple, les treize jeunes (récidivistes et tous d’origine étrangère) qui ont violé une jeune fille de 13 ans à Zurich. Qu’en est-il des dangereux malfaiteurs (assassins, violeurs, etc.) qui, grâce à des expertises psychiatriques, voient trop souvent leur responsabilité diminuée et bénéficient ainsi de jugements cléments? Qu’en est-il des dealers qui, bénéficiant du laxisme ambiant, vendent en toute impunité leur drogue dans nos rues?

Pour ces raisons, les JUDCVR demandent que les tarifs des infractions au code de la route soient revus et, surtout, que l’Etat s’attaque aux vraies crapules et non pas aux honnêtes citoyens.

Jeunes UDC du Valais romand
Grégory Logean, Président
Alexandre Cipolla, Secrétaire

Add Comment