Au Conseil de parti de l’UDC du Valais romand du 20 décembre dernier, notre Conseiller national Jean-Luc Addor a fait savoir qu’il se met à disposition de notre parti et du Valais pour un troisième mandat au Conseil national, mais aussi pour une candidature au Conseil des Etats.

Membre de deux commissions (politique de sécurité et affaires juridiques), ainsi que du comité du groupe UDC, président de PROTELL, engagé à Berne depuis plus de sept ans sur presque tous les fronts, mais d’abord pour le Valais, Jean-Luc Addor propose de mettre son expérience et son énergie à disposition des Valaisans là où ceux-ci l’ont élu en 2015 puis réélu en 2019, mais le cas échéant à la Chambre des Cantons.

Avec Beat Rieder, un atout pour les Valaisans

Chacun peut constater que Jean-Luc Addor et Beat Rieder ont toujours été unis dans leurs votes pour la défense des intérêts du Valais. Si aujourd’hui le monopole d’un seul parti aux Etats n’est mathématiquement plus défendable, la complémentarité de deux personnalités expérimentées représentant plus de la moitié des électeurs sera le meilleur atout pour les Valaisans à Berne. Cette unité ne sera pas de trop lorsqu’il s’agira de défendre les intérêts du canton pour le retour des concessions hydrauliques, la défense des régions alpines avec la régulation du loup ou le soutien aux remontées mécaniques et au développement des vallées latérales.

En tout état de cause, Jean-Luc Addor entend continuer à honorer une devise dont il a fait son slogan en 2019 en restant Fidèle à nos couleurs.