Ces derniers jours les médias nous ont assommés de grèves pour le climat et de débats sur la survie de la planète. Des mots, rien que des mots, et encore des mots. Ce moulin à prières médiatique, en outre de nous rabattre les oreilles, ne nettoie rien d’autre que les bonnes consciences des dogmatiques verts.

Pour passer de la parole aux actes, les jeunes UDC du Valais Romand s’étaient donné rendez-vous, ce samedi, du côté de Chamoson. Au programme, nettoyage du paysage magnifique de tout déchet. Deux heures de travail sur notre temps libre pour montrer notre attachement à la terre et effectuer un geste concret en faveur de notre planète, voilà un sacrifice à la portée de tout être responsable. Sous le parrainage de notre conseiller national Jean-Luc Addor et accompagnés de citoyens ordinaires sans attaches partisanes, nous sommes fiers d’avoir démontré qu’il vaut mieux agir que de crier au loup.

Nous avons aussi profité de cette action pour rappeler quelques principes de l’UDC VR qui nous tiennent à cœur et qui font de notre parti – n’en déplaise à certains – un mouvement en faveur de la planète.

– Défense des commerces et des services de proximité pour limiter les déplacements.
– Nécessité pour les services de l’État et pour un maximum d’entre nous de consommer des produits régionaux et de saison.
– Valoriser notre agriculture en défendant sa mission importante d’entretien du paysage.
– Limiter l’immigration pour éviter le bétonnage et l’expansion démesurée de nos villes.
– Taxer les denrées alimentaires étrangères en concurrence avec des produits suisses pour favoriser les réseaux de proximité.
– Baisser les prix des transports publics et assurer des lignes de bus dans nos vallées.

Vice-président des JUDC VR
Grégoire Uldry

Coordinateur de la journée
Léonard Martin