La demande visant à instaurer un Conseil général en Anniviers a abouti. Elle avait été lancée par un comité d’initiative citoyen appuyé paritairement par le Parti socialiste et l’UDC. Elle a récolté plus de 400 signatures et a été déposée officiellement le 2 avril 2020 dans les mains du président de la commune d’Anniviers, David Melly.

Le succès de l’initiative a surpris même les initiants. En effet, l’apparition du coronavirus et ensuite l’interdiction temporaire du Conseil d’État du Valais de récolter des signatures pour des initiatives afin d’éviter la propagation du covid-19, n’étaient pas propices à la récolte de signatures. Malgré cela, un nombre suffisant de signatures a pu être récolté en quelques semaines avant même la suspension des délais décrétée par le Conseil d’Etat. Ceci laisse présager d’un soutien important à l’initiative au moment de passer au vote à l’urne.

L’UDC Anniviers est persuadée que l’instauration d’un Conseil général emportera des avantages pour l’ensemble de la population. En cas d’acceptation populaire de l’initiative, elle y verrait un renforcement des droits populaires. A son avis, l’instauration d’un Conseil général s’inscrit dans la suite logique à la fusion des anciennes communes il y a une décennie de cela.

L’UDC Anniviers se prépare ainsi à présenter des candidat(e)s à l’élection du Conseil général et en parallèle aussi au Conseil municipal. À ce jour, l’UDC n’est pas représentée au Conseil municipal.

L’UDC Anniviers remercie les signataires d’avoir appuyé l’initiative.