L’objectif est en vue. Il est atteignable. Mais il manque encore des signatures pour être en mesure de déposer, le 10 avril, les 50’000 nécessaires pour que le peuple puisse se prononcer sur le « mariage civil pour tous ». Si nous donnons le dernier coup de collier, nous y parviendrons. Alors mobilisons-nous !

De quoi s’agit-il ?

Le mariage est aujourd’hui conçu comme l’union d’un homme et d’une femme, seuls à même de procréer ensemble naturellement. Remettre en cause ce principe fondateur de la famille, cellule de base de notre société, c’est toucher aux fondements chrétiens de notre civilisation, mais aussi à l’ordre naturel. Réaffirmer ce principe n’a rien de discriminatoire. En effet, en droit suisse, depuis l’introduction du partenariat enregistré, les couples de même sexe bénéficient d’un statut qui, de fait, est presque identique au mariage et leur permet de vivre leur différence dans un cadre reconnu.

Dans ce contexte, le combat du lobby LGBT a une portée avant tout idéologique. C’est une guerre de vocabulaire visant à l’appropriation, au-delà d’un statut juridique qui existe déjà, du terme même de « mariage ». Cette revendication est toutefois frappée d’une contradiction insoluble qui devrait la condamner : à quoi bon, en effet, revendiquer le droit à la différence si c’est pour demander au bout du compte un traitement identique de formes de vie dont au demeurant, chacun peut constater objectivement la différence ?

Le Parlement a même osé aller plus loin encore en admettant que deux femmes mariées l’une à l’autre puissent être les parents exclusifs d’enfants conçus au moyen d’un don de sperme. Bouleversant les règles et présomptions en vigueur dans le domaine de la paternité, le « mariage pour tous » évacuera le père du code civil ; au mépris d’un ordre naturel qu’aucun idéologue ne pourra jamais changer, elle le remplacera par un vague parent interchangeable.

Vous ne voulez pas d’un tel bouleversement de l’ordre naturel et de notre société ? Vous n’avez pas encore signé le référendum ?

Alors téléchargez-le https://mariage-homosexuel.ch/images/telecharger/Feuille-signatures-comite_romand.pdf, signez-le MAINTENANT et renvoyez-le à l’adresse indiquée sur le formulaire. Auparavant, faites-le signer à votre famille, à vos voisins, à vos collègues !

Grâce à vous, le peuple pourra ainsi se prononcer sur cette véritable révolution.

Jean-Luc Addor
Conseiller national
Vice-président de l’UDCVR

Diverses informations peuvent être consultées sur le site https://www.mariage-homosexuel.ch/index.php/fr/.