La session de mai du Parlement valaisan ayant été annulée, le groupe UDC et l’UDCVR s’associent par le biais de ce communiqué de presse conjoint pour demander au Conseil d’Etat valaisan, en marge de leur séance hebdomadaire, de suivre l’exemple du canton de Fribourg afin d’assouplir l’interdiction de rassemblement.

Ce mardi, en utilisant la marge de manœuvre laissée par la Confédération aux cantons, Fribourg a assoupli l’interdiction de rassemblement afin de permettre à la vie sociale de reprendre peu à peu. Ainsi, moyennant certaines exigences (4m2 par personne et maintien de la distance de deux mètres), les comités d’associations peuvent à nouveau se réunir aussi bien dans un espace privé que dans une salle d’un établissement public louée pour l’occasion.

Pour le groupe UDC et l’UDCVR, la situation sanitaire actuelle de notre canton ne justifie plus de telles restrictions et atteintes à la liberté de réunion. Dès lors, le Gouvernement valaisan doit autoriser dès à présent les réunions des comités d’association, la reprise immédiate de la célébration des cultes religieux ainsi que l’organisation de certaines manifestations privées ou publiques pour lesquelles le respect des règles sanitaires sont possibles. La balle est désormais dans le camp du Conseil d’Etat valaisan !

Pour le Groupe UDC
Grégory LOGEAN, Chef de groupe

Pour l’UDCVR
Cyrille FAUCHERE, Président