All Posts

Exonérer les impôts, la TVA et les charges sociales d’intérêts moratoires en 2021

Exonérer les impôts, la TVA et les charges sociales d’intérêts moratoires en 2021

L’UDC s’engage à fond principalement pour nos libertés et pour la réouverture. Pour les victimes des mesures anti-Covid, elle fait tout pour obtenir des aides concrètes et rapides. Dans ce sens, par un postulat du député d’Ardon Mathias Delaloye, le groupe UDC au Grand Conseil a obtenu l’exonération des factures d’impôt cantonal de tout intérêt moratoire jusqu’au 31 décembre 2021.

Comme annoncé, notre Conseiller national Jean-Luc Addor a déposé hier, en vue de l’heure des questions de lundi prochain au Conseil national, la question suivante :

Le Conseil fédéral est-il prêt à prendre immédiatement les dispositions nécessaires pour exonérer de tout intérêt moratoire jusqu’au 31 décembre 2021 les factures échues d’impôt fédéral direct, de TVA et de charges sociales fondées sur le droit fédéral ?

Ce n’est là que l’un des axes de l’action de l’UDC au Parlement fédéral.

Victoire d’étape pour l’UDC : à la suite d’une demande expresse de l’UDC du Valais romand, le Conseil d’Etat plie et autorise à nouveau certaines assemblées politiques, à savoir les réunions des comités directeurs et commissions exécutives des partis politiques.

Victoire d’étape pour l’UDC : à la suite d’une demande expresse de l’UDC du Valais romand, le Conseil d’Etat plie et autorise à nouveau certaines assemblées politiques, à savoir les réunions des comités directeurs et commissions exécutives des partis politiques.

Alors que le droit fédéral permet depuis déjà plusieurs mois la tenue des assemblées politiques, le Canton du Valais avait décidé, à nouveau, de faire cavalier seul et d’interdire la tenue des assemblées des partis. Pour rappel, à plusieurs occasions, ce Conseil d’Etat a décidé de mesures plus liberticides que le droit fédéral, sans que cela ne génère un effet positif concret. Plutôt que de s’en rendre compte et de corriger, il a choisi de s’entêter.

En pleine campagne, on sait que le combat pour la mobilisation de l’électorat, et la visibilité, est décisif. On ne peut s’empêcher de penser que ces restrictions étaient un bon moyen pour empêcher les partis minoritaires de faire campagne, et favoriser le statu quo, qui profite à presque tous, mais en tout cas pas à l’UDC.

Le Conseil d’Etat, a dû lâcher du lest, car il se doutait que la demande que nous avions adressée de pouvoir tenir nos assemblées serait suivie d’une procédure en cas de refus. Procédure dont les chances d’aboutir étaient réelles, tant cette interdiction était tout sauf proportionnée.

Maintenant, les partis pourront au moins se réunir pour prendre des décisions dont certaines seront importantes pour le second tour de l’élection au Conseil d’Etat. En démocratie, c’est la moindre des choses.

Finalement, celles et ceux qui en ont assez des restrictions inutiles peuvent toujours se rappeler que la meilleure arme pour y mettre fin rapidement, c’est leur bulletin de vote. Il reste quelques jours pour en faire usage et voter UDC.

Les intérêts moratoires supprimés grâce à l’UDCVR

Les intérêts moratoires supprimés grâce à l’UDCVR

La nouvelle a fait peu de bruit lors de la dernière session du Grand Conseil, mais il vaut la peine d’y revenir.

Grâce à un postulat déposé par le Groupe UDCVR, par son député Mathias Delaloye, et traité en février 2021, les intérêts moratoires seront supprimés pour l’ensemble de l’année 2021. En novembre 2020, Cyrille Fauchère appelait déjà à prendre des mesures afin que les entreprises et personnes concernées puissent anticiper. Sans réaction de notre gouvernement, nous avons augmenté la pression, ce qui a finalement payé.

Retrouver nos libertés : D’autres agissent, pendant que le Conseil d’Etat Valaisan dort

Retrouver nos libertés : D’autres agissent, pendant que le Conseil d’Etat Valaisan dort

Alors que le Conseil fédéral continue de se comporter en régent, accordant des privilèges au compte-goutte, toujours sans aucune base scientifique claire, nous continuons de vivre dans un insupportable régime de restrictions des libertés.

Nous ne sommes apparemment pas les seuls à nous en émouvoir puisque le Conseil d’Etat Vaudois a réagi sans son traditionnel quart d’heure de retard en réclamant des réouvertures importantes pour le 15 mars.

Et le Conseil d’Etat Valaisan, que fait-il ?

Campagne ? Certainement.
Gouverner ? Rien n’est moins sûr.

La grâce pour les condamnés du Covid

La grâce pour les condamnés du Covid

L’UDC du Valais romand conteste la légitimité du régime d’exception sous lequel nous n’en finissons pas de vivre depuis bientôt un an sans que le Conseil fédéral ne nous laisse entrevoir le bout du tunnel. Notre conseiller national Jean-Luc Addor l’a combattu au Conseil national. Notre parti a soutenu le référendum contre la loi COVID-19, loi d’urgence qui lui donne…

L’UDCVR dit non à la privatisation de l’identité électronique e-ID

L’UDCVR dit non à la privatisation de l’identité électronique e-ID

Aujourd’hui, lors de la conférence de presse du comité romand contre la loi sur l’identité électronique, l’UDCVR a pu développer les arguments qui ont conduit notre parti à refuser ce projet :

Par Jérôme Desmeules, Secrétaire général de l’UDC Valais romand, Député et… professionnel de l’informatique.

Pour dissiper tout malentendu, l’identité électronique est une excellente chose, oui, nous en avons besoin, oui il nous faut renforcer la possibilité de solliciter des services et de contracter sur internet de manière sûre et vérifiable.

Mais…. Pas en la confiant à des privés.

Le Grand Conseil désavoue le Conseil d’État et s’oppose à la création d’un nouveau service

Le Grand Conseil désavoue le Conseil d’État et s’oppose à la création d’un nouveau service

La majorité du Grand Conseil a accepté par 67 voix contre 51 le postulat urgent déposé par notre député Blaise Melly (et des co-auteurs PLR, AdG et Verts) demandant au Conseil d’État de ne pas créer un service spécifique pour les crues due Rhône. Le communiqué du Conseil d’État envoyé le 27 janvier avait surpris la population valaisanne. À deux…

Enracinés et libres !

Enracinés et libres !

Au moment où les Valaisannes et les Valaisans reçoivent leur matériel de vote, c’est avec ce slogan et avec l’affiche suivante que les candidats de l’UDC du Valais romand se mettent à leur disposition : Enracinés… Nous ne venons pas de nulle part. Nous sommes nés sur une terre, dans un canton, dans un Pays que nos ancêtres ont faits. Nos…