All Posts

Les membres des sections UDC Orsières, Liddes et Bourg-St-Pierre s’unissent pour créer l’UDC Grand-St-Bernard

Les membres des sections UDC Orsières, Liddes et Bourg-St-Pierre s’unissent pour créer l’UDC Grand-St-Bernard

Réunis en assemblée générale du 25 septembre 2020, les membres et sympathisants de l’UDC des communes d’Orsières, Liddes et Bourg-St-Pierre ont décidé de rassembler leurs forces dans une section régionale baptisée UDC Grand-St-Bernard.

Cette restructuration a pour effet premier de poser un message fort sur l’avenir de notre belle région en mettant nos autorités face à la question récurrente de la fusion des communes. Par notre acte fondateur nous montrons la voie et donnons le ton de ce que doit devenir le Pays du St-Bernard. Nous avons un Pass touristique, une région et des services en communs. Nous avons tout pour bien faire de manière raisonnée avant que des évènements ne finissent par nous contraindre à fusionner par me manque de candidats ou de services dans les communes. Osons aller de l’avant.

AG Grand St-Bernard

AG Grand St-Bernard

Bonjour à tous, Il est temps d’aller de l’avant et de préparer au mieux les années à venir. Pour avancer et proposer un véritable avenir a nos communes, l’UDC Entremont a le plaisir de vous convier à la fondation de la nouvelle section UDC du Grand-St-Bernard. Vendredi 25 septembre à 19h30 Au café de Somlaproz « Chez Zezza » à…

Ardon: Liste à deux pour l’UDC

Ardon: Liste à deux pour l’UDC

En présentant une liste avec les deux conseillers communaux sortants Yves Gaillard et Fabrice Carrupt, nous désirons faire campagne sous le signe de la continuité et de l’humilité. Fort du bilan de législature de nos deux candidats qui ont su tenir leurs promesses électorales, nous souhaitons poursuivre le travail et la mission que les citoyens nous ont confiés. Transparence et…

La section UDC Ayent-Anzère a décidé de représenter sa conseillère communale sortante pour un nouveau mandat au sein de l’exécutif communal.

La section UDC Ayent-Anzère a décidé de représenter sa conseillère communale sortante pour un nouveau mandat au sein de l’exécutif communal.

Marylène Moos partira seule pour défendre les intérêts de notre parti et des citoyens de notre belle commune au Conseil communal. A l’occasion de son premier mandat de conseillère communale, Marylène a démontré son engagement pour une gestion de la collectivité dans l’intérêt de tous, en tenant compte des spécificités de la commune d’Ayent, de l’amélioration des infrastructures au service…

Limiter l’immigration pour protéger VRAIMENT les travailleurs et les jeunes

Limiter l’immigration pour protéger VRAIMENT les travailleurs et les jeunes

par Timothée Fournier, Président de la section valaisanne de l’Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN)

L’initiative du 27 septembre vise à reprendre le contrôle sur notre immigration et elle est très bénéfique pour nos emplois.

De plus en plus de travailleurs de plus de 50 ans n’arrivent tout simplement plus à trouver un travail. Ils sont remplacés par une main d’œuvre immigrée meilleur marché. Cette situation est fort fâcheuse pour nos travailleurs seniors, qui sont considérés comme un poids par de nombreuses entreprises.

Formation plutôt qu’immigration

Formation plutôt qu’immigration

par Mathias Delaloye, député, propriétaire encaveur, Ardon

A l’école, durant les cours de civisme on nous apprend qu’en Suisse, démocratie directe, c’est le peuple qui détient le pouvoir suprême. Cependant, le Conseil fédéral et le Parlement peinent à respecter la volonté populaire et ont pris l’habitude – inquiétante pour nos institutions – de dénaturer les choix démocratiques au moment de les transcrire dans une loi. L’initiative contre l’immigration de masse approuvée en 2014, ils ne l’ont tout simplement pas appliquée du tout. Cela en dit long sur l’emprise que l’Union européenne exerce sur notre pays. Nous avons la vague impression que finalement le peuple suisse est finalement moins important aux yeux de nos autorités que les dirigeants de l’UE.

Limiter l’immigration pour combattre la surpopulation

Limiter l’immigration pour combattre la surpopulation

par Jean-Luc Addor, conseiller national, vice-président de l’UDC du Valais romand, coordinateur de la campagne

En décembre 2016, le Parlement (sauf l’UDC bien sûr) a fait ce que mon professeur de droit constitutionnel a appelé, en toute simplicité, un coup d’Etat : il a sciemment refusé d’appliquer l’initiative pour l’immigration de masse, approuvée par le peuple en 2014 et devenue alors disposition constitutionnelle. Qui a fait ce coup pour le moins inquiétant pour nos institutions : une majorité assez suspecte de la gauche et du lobby mondialiste qui croit pouvoir représenter l’économie suisse (les mêmes, donc, que ceux qu’aujourd’hui, nous retrouvons en face de nous). Le motif ? La libre circulation présentée comme un dogme immuable et intouchable.

La libre circulation, parlons-en !