Tout d’abord je vous remercie de vous mettre à la disposition du parti pour ce qui concerne le siège au Conseil fédéral.
Je soutiens votre candidature en tant que membre du Comité de l’Association des Femmes UDC romandes, caissière et représentante du canton du Valais.
 
Vous avez le meilleur profil pour les raisons suivantes:
 
– vous êtes parfaitement bilingue,
– vous avez “deux faces” vous êtes alémanique pour les parlementaires alémaniques et romand pour les parlementaires romands (seriez-vous né sous le signe zodiacal des Gémeaux?),
– vous avez l’expérience de douze ans au Parlement fédéral et trois ans au Gouvernement valaisan,
– vous avez une vraie aura internationale, ce qui est essentiel aujourd’hui et demain au vu de la situation européenne, voire mondiale, dans laquelle nous vivons aujourd’hui,
– votre discours académique ne peut être qu’apprécié,
– vous êtes la base du débat d’idées, il est incontestable que toutes les idées doivent être mises sur la table, le débat d’idées doit avoir lieu, comme vous le dites dans vos interviews et écrits divers. Le débat clos, vous respectez la décision et mettez en oeuvre de manière collégiale, les outils nécessaires à la concrétisation de la décision.
– votre intolérance à la reprise automatique du Droit européen est justifiée et j’approuve pleinement votre position. La souveraineté de notre pays doit être défendue à cor et à cri et vous saurez le faire avec la fermeté qui vous caractérise,
– vous êtes un infatigable défenseur des valeurs constitutives de notre civilisation démocratique,
– vous êtes pour un soutien indéfectible aux familles, vous saurez encourager les familles à avoir des enfants en mettant en place les outils nécessaires au bien-être des mamans et de leurs enfants sans les confier systématiquement aux “bons” soins de l’Etat. (J’anticipe peut-être sur ces propos, quoique),
– votre débrouillardise vous autorise à prendre n’importe quel département au Conseil fédéral.

 
Vous irez à Berne, avec beaucoup d’humilité mais non moins avec fermeté, défendre les intérêts de notre si beau pays. Je pense pouvoir, en toute humilité, vous dire mon soutien, persuadée que vous saurez encourager l’engagement des femmes en politique et que vous saurez persuader vos congénères qu’il faut leur donner une place de choix au sein du parti ainsi que les moyens de s’exprimer et d’agir en vous effaçant quelquefois.  (Je pense aux hommes en politique en général).
 
Danièle Gutowski-Zumofen
Vionnaz