A la une
L’UDC du district de Saint-Maurice a choisi ses candidats pour le Conseil National ! Asile : Mme Waeber-Kalbermatten à l’épreuve des faits Addor et Fauchère en course pour Berne Rencontres-débats du Nouvelliste
 

L’UDC du district de Saint-Maurice a choisi ses candidats pour le Conseil National !

Mercredi 21 janvier, les membres de la section de l’UDC du district de Saint-Maurice étaient réunis en Assemblée Générale ordinaire à la maison de commune d’Evionnaz. Outre les habituels points à l’ordre du jour, l’assemblée avait pour tâche de désigner les candidats du district pour l’élection au Conseil National. Le comité de l’UDC du district [...]

Asile : Mme Waeber-Kalbermatten à l’épreuve des faits

On apprend aujourd’hui que l’Office fédéral des migrations prévoit un afflux record de près de 30'000 requérants en 2015, dont 1'200 devraient être attribués au canton du Valais. Notre ministre socialiste de l’asile, Mme Esther Waeber-Kalbermatten, parle déjà de l’ouverture de nouveaux centres.   L’UDC constate à nouveau la faillite complète de notre politique d’asile. On nous [...]

Addor et Fauchère en course pour Berne

Hier soir à Savièse, l'UDC du district de Sion a désigné les candidats qu'elle proposera pour les élections au Conseil national d'octobre 2015. Pour la liste UDC du Valais central, il s'agit de Jean-Luc Addor, avocat, conseiller communal à Savièse, député, ancien chef du groupe UDC, et de Cyrille Fauchère, historien et enseignant, conseiller municipal [...]

Rencontres-débats du Nouvelliste

Les premières "rencontres du "Nouvelliste" auront lieu le mercredi 12 novembre à Sion. Trois débats sur les votations du 30 novembre sont au programme.    En partenariat avec tous les partis politiques du canton, les premières "rencontres du "Nouvelliste" se dérouleront le mercredi 12 novembre, dès 19h30 aux Divins Brasseurs à Sion.   Elles concerneront les votations cantonales et [...]

Fondation de l’UDC Evolène

L’UDC ne cesse de grandir et de se développer dans le district. Pour en témoigner, nous avons le plaisir de vous annoncer la fondation de la section communale de l’UDC Evolène.
 
L’assemblée générale constitutive, à laquelle vous êtes cordialement invités et qui verra la participation de notre Conseiller d’Etat Oskar Freysinger, se tiendra le
 
vendredi 30 janvier 2015
20H00
Restaurant la Montanara à Evolène

Lire la suite…

Publié dans Evénements, UDC du Valais romand

L’école veut en finir avec les clichés

Le Nouvelliste 7 janvier 2015 – ZOOM -
 
Le 2 avril 2014, ce n’est pas un premier avril!, Didier Jacquier convie les enseignants à participer à “la balade des savoirs, c’est ainsi qu’est lancé officiellement un projet inédit et ambitieux.
 
Cliché No 1: le français c’est que de la dictée (je suggère: le français ce n’est que de la dictée)
 
Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, la dictée a prouvé que l’orthographe s’apprenait à travers elle. Je me réfère à un cahier de la Renaissance vaudoise, 115, paru en 1988, Les Linguistes sont-ils un groupe permutable – auteur, Jean-Blaise Rochat, enseignant.
 
Afin de faciliter la lecture de mon texte, je me contenterai de mettre RV, chaque fois que je citerai une phrase écrite dans ce cahier.
 
En voulant casser le mythe de la sacrosainte dictée comme le préconise Didier Jacquier, je pense qu’il met en danger l’apprentissage de l’orthographe. (RV) Si une nouvelle pédagogie est maintenue elle aura les conséquences suivantes:
- la rupture avec notre tradition scolaire,
- la dilapidation de notre héritage culturel,
- l’accroissement de l’infantilisme,
- l’augmentation du pouvoir de l’Etat sur l’individu (élève ou maître),
- paradoxalement, l’élargissement du fossé entre les moins doués et les plus doués.
- …. et la fortune croissante des écoles privées.
 
Didier Jacquier est dans la droite ligne de Bertrand Lipp: “Je dis non à la dictée, vacherie conçue tout exprès pour paniquer l’élève”.
 
En octobre 1987, dans le canton de Vaud, une circulaire du Département de l’Instruction publique (DIP) aujourd’hui DFJC, sous la houlette de Madame Anne-Catherine Lyon, conseillère d’Etat socialiste, relative à la préparation des examens de certificat exultait, cet exercice plus que centenaire: “il ne faut donc en aucun cas, proposer à l’examen une dictée traditionnelle…” (RV) … la dictée contrarie la nouvelle pédagogie qui privilégie systématiquement l’action au détriment de l’écoute…
 
La nouvelle technique prétend “libérer les potentialités” de l’écolier en le faisant agir avant d’apprendre.
 
Je me réfère également au “Le 208” journal d’information et de réflexion de l’Association des Parents intéressés (800 membres), vice-présidente, Danièle Gutowski-Zumofen , Septembre 1988, No 6 – 2ème année – tirage 10’000 exemplaires – Rédacteur en chef : DGZ.
 
Les origines de la réforme scolaire 
 
En 1963 le président syndical des enseignants français la FEN déclara que le Plan Langevin Vallon* serait réalisé.
Dans un rapport de la SPR nous pouvons lire: “l’école telle que nous l’envisageons pour l’avenir doit être l’instrument qui permettra de transformer la société capitaliste actuelle en une société socialiste démocratique et égalitaire”. A cette époque une autorité vaudoise a lancé: “c’est une révolution culturelle”.Cliché No 4: L’école crée des perroquets savants “L’école, ce n’est pas remplir un vase, mais allumer le feu”. Didier Jacquier sait allumer le feu en stimulant les élèves, en les faisant participer activement à des découvertes sur le terrain par exemple, la découverte de ponts couverts. Cela fait partie des activités récréatives de l’enseignement, “Les élèves adorent cela, car ils sont participatifs”.
 
Afin de ne pas passer pour un “dinosaure” je me permets de citer un paragraphe que je viens de lire dans “ Les Déshérités ou l’urgence de transmettre – de François Bellamy – Editions Plon 2014.
“…La jeunesse est pauvre aujourd’hui de tout ce qu’on ne lui a pas transmis, de toute la richesse de cette culture que, pour une très large part, elle ne comprend plus.
 
Désemparée, déséquilibrée, elle revient bien souvent au dernier mode d’expression qui reste toujours disponible pour celui qui n’a plus de mots pour parler: la violence.
 
Inarticulée, incompréhensible dépourvue de sens, cette violence marque ceux qui n’ont pas eu la chance de fréquenter la culture par d’autre moyen que l’école. Dans les familles les plus fragiles, les quartiers les plus défavorisés, la violence devient un moyen d’expression, quand la langue est un lieu hostile. Voilà le résultat de notre propre projet.

Nous voulions dénoncer les héritages; nous avons fait des déshérités…”
* les professeurs Paul Langevin et Henri Wallon, tous deux membres du parti communiste français de l’époque.
 
Danièle Gutowski-Zumofen
1895 Vionnaz
 

Publié dans UDC du Valais romand

L’UDC du district de Saint-Maurice a choisi ses candidats pour le Conseil National !

Mercredi 21 janvier, les membres de la section de l’UDC du district de Saint-Maurice étaient réunis en Assemblée Générale ordinaire à la maison de commune d’Evionnaz. Outre les habituels points à l’ordre du jour, l’assemblée avait pour tâche de désigner les candidats du district pour l’élection au Conseil National. Le comité de l’UDC du district de Saint-Maurice a proposé deux candidatures qui ont été acceptées à l’unanimité par l’assemblée. Il est à souligner que ces deux candidatures doivent encore être avalisées comme les candidats des autres sections de district,  par le conseil de parti de l’UDC du Valais Romand. 

Lire la suite…

Publié dans Articles à la une, UDC du Valais romand

Assemblée générale de l’UDC Saint-Maurice

La section Udc du district de St-Maurice a le plaisirs d'inviter tous ses membres et sympathisants à son Assemblée Générale ordinaire :
 
Le mercredi 21 janvier 2015 à 19h30
A la salle des sociétés, Maison de commune à Evionnaz
 

Lire la suite…

Publié dans Evénements

Les promesses rendent les fous joyeux

L’automne dernier, et même pas plus tard que.. cette semaine, Jean-Pierre Danthine (« rock-star » autoproclamée si l’on se réfère à ses déclarations faites au comptoir de Martigny, déclarations d’ailleurs reprises en sous-titre par le Nouvelliste) rappelait, en tant que membre du directoire de la BNS, que la défense du taux plancher EUR – CHF à 1,20 constituait la priorité absolue de la BNS.
Lire la suite…

Publié dans Economie

BNS: coup dur pour l’économie valaisanne

Surprise sur les marchés, la BNS met un terme à son arrimage au paquebot Euro. 
 
La réaction ne s'est pas fait attendre : en quelques minutes, la monnaie européenne a plongé de 30% face au franc qui s'est apprécié dans la même mesure par rapport à la plupart des monnaies importantes, avant de regagner un peu de terrain. Dans le même temps, la bourse suisse s'est effondrée de plus de 10%, un véritable krach.
 
Les conséquences ? Une crise prévisible pour notre industrie d'exportation et pour le tourisme, dont le Valais dépend fortement et ce, en plein milieu d'une saison d'hiver déjà plutôt mal partie.
 
Combien d'emplois seront sacrifiés sur l'autel de ce soutien à l'euro, qui devait bien prendre fin un jour ?

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

Asile : Mme Waeber-Kalbermatten à l’épreuve des faits

On apprend aujourd’hui que l’Office fédéral des migrations prévoit un afflux record de près de 30'000 requérants en 2015, dont 1'200 devraient être attribués au canton du Valais. Notre ministre socialiste de l’asile, Mme Esther Waeber-Kalbermatten, parle déjà de l’ouverture de nouveaux centres.
 
L’UDC constate à nouveau la faillite complète de notre politique d’asile. On nous annonce un nouvel afflux de requérants. Et voici que nos autorités prennent cela comme une fatalité, sans même protester. Peut-être parce que la ministre responsable est socialiste ?

Lire la suite…

Publié dans Articles à la une

Fermeture de Tamoil: L’UDC inquiète

Le groupe UDC de Collombey-Muraz regrette cette nouvelle, annoncée hier. Effectivement c’est presque 240 emplois « en jeu » ! Nos premières pensées sont tournées vers ces employés qui du jour au lendemain voient leur avenir incertain.

Nous espérons un retournement de situation ces prochains jours, peut-être avec un éventuel rachat de la raffinerie.
Au jour d’aujourd’hui nous connaissons toutes les différentes raisons économiques qui sont à l’origine de cette fermeture, mais plus particulièrement nous pointons du doigt l’attitude du groupe ADG, qui a une part de responsabilité dans cette désastreuse situation dans laquelle nous nous retrouvons! Plus particulièrement encore Chablair, qui depuis des années n’espère qu’une chose : la fermeture du site.

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

UDC Sierre : des candidats de valeur au National 2015

L’Assemblée générale ordinaire de l’UDC du district de Sierre a eu lieu jeudi, à l’Hôtel de Ville de Sierre. Devant un parterre de plus de 50 personnes, le président du comité, M. Elmar Remondino a dans un premier temps rappelé les succès et les défis relevés au cours des 12 derniers mois. Il a également présenté, et ce fut le point fort de cette soirée, les 3 candidats du district de Sierre qui se lanceront, dès le printemps prochain, dans la campagne pour les élections au National 2015. Il s’agit de :

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

Tribunal cantonal : l’heure est venue pour un UDC

Deux juges cantonaux de langue française, l’une socialiste et l’autre PDC, ont démissionné pour la fin mai 2015. Pour l’UDC, le siège de l’Alliance de Gauche ne saurait être remis en cause. Quant au second siège à repourvoir, il revient à l’UDC. Celle-ci dispose d’un candidat de valeur disposant d’une grande expérience au sein de la magistrature de notre canton. Le groupe UDC le proposera au Grand Conseil lors d’une élection qui aura lieu, sans doute, à la session de mars 2015.
Lire la suite…

Publié dans Communiqués UDCVR, Société

L’UDC refuse de ponctionner le Peuple Valaisan.

L'UDC n'est pas satisfaite avec le budget 2015. Un budget qui ne fait aucune économie sur l'appareil de l'Etat. Tout d'abord, via le décret voté mardi, on rackette les automobilistes, vaches à lait commodes, pour 6 millions de francs et on coupe en parallèle 29 millions dans les subsides d'assurance maladie. 
35 millions seront donc à la charge des citoyens, alors qu'en parallèle, on maintien un train de vie aisé dans le domaine de l'asile, les prestations de la fonction publique ne sont toujours pas alignées, au moins un peu, sur ce qui se fait dans le privé et les dépenses de l'industrie du social qui continuent d'exploser.
 
L'exercice d'aujourd'hui a donc tourné à de la petite politique, celle des calculs et des arrangements.
 
Pour preuve, des élus de l'ensemble des partis minoritaire ont tenté de pousser l'UDC à accepter le budget pour éviter d'être eux-mêmes la formation qui l'aurait fait adopter. 
 
Pourquoi ? Pour se positionner politiquement face à leur électorat respectifs, soit comme étant la formation qui refuse l'absence d'économies, soit celle qui refuse des coupes dans le social et au passage, éviter de passe pour le junior partner de la majorité PDC au Conseil d'Etat.
 
Pour l'UDC, il est exclu de céder à ce chantage et de faire le jeu d'un parti ou d'un autre. Nous restons ancrés dans nos valeurs.

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

A quel jeu joue le PDC de Sion ?

Mardi soir, lors de la discussion du budget 2015, le PDC de Sion a déposé un amendement visant à réduire le budget des investissements de l’aéroport de 500'000.- CHF, soit plus des 50% planifiés. L’amendement a été accepté, appuyé par une gauche complice et des verts rêveurs.

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

Signez le référendum !

 

UDC TV

Evénements à venir

Archives

Programme UDC Valais romand

Programme UDC Suisse