A la une
logoudc photo JUDC débat 07.10.2017
 

Assemblée générale du Mouvement Chrétien Conservateur

Aux membres et sympathisants du Mouvement Chrétien Conservateur Valaisan Convocation à l’assemblée générale annuelle   Chers membres et sympathisants, Conformément à nos statuts, nous vous invitons à notre Assemblée Générale   le samedi 25 novembre 2017 à 18 h 30 au café-restaurant de l’Aéroport, rte de l’Aéroport 60, 1950 Sion   Ordre du jour :   1. Lecture et approbation du P.V. de l’A.G. du 26 [...]

logoudc

Assemblée générale de l’UDC du Valais romand

Aux membres et sympathisants   Le comité de l’UDC du Valais Romand a le plaisir de vous convier à l’assemblée générale ordinaire de l’UDCVR qui se déroulera    le vendredi 24 novembre 2017 à 20h00 à la salle polyvalente de Troistorrents   avec l’ordre du jour suivant :   1. Mot de bienvenue du Président de l’UDC du district de Monthey 2. Message du représentant [...]

photo JUDC

Renouvellement du comité et changement à la présidence

Réunis le vendredi 20 octobre à Sion pour leur traditionnelle Landsgemeinde, les Jeunes UDC du Valais Romand ont renouvelé le comité de la Jeunesse et en particulier sa présidence. Cette assemblée fut l’occasion de présenter le bilan de l’année 2017, qui a été marquée en particulier par les élections cantonales. A cet égard, le président sortant [...]

débat 07.10.2017

Neutralité armée: quelles perspectives au XXIe siècle ?

Conférences du Cdt de Corps Philippe Rebord, chef de l'armée, sur le développement de l'armée, et Jean-Luc Addor, conseiller national, sur la directive européenne sur les armes à feu. Samedi 7 octobre 2017, 16h00 Av. Général Guisan 117-119, Pully  

Mercure : le Tribunal cantonal donne raison à l’UDC

Coup de théâtre : le Tribunal cantonal donne raison à l’UDC. Le Gouvernement doit cesser de cacher la vérité et publier le rapport sur le mercure, dans le cadre d’une pollution qualifiée de « massive ».

Pour rappel, l’UDC demande depuis longtemps que le rapport historique sur la pollution au mercure soit rendu public, car ces informations concernent la sécurité et la santé des citoyens.  La population mérite une transparence totale lorsque la santé est en jeu.

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

Navette gratuite pour la prison : Et nos malades ? et nos ainés ? De qui se moque le canton ?!

 
Depuis le 19 octobre, Rhone FM nous apprend qu'une navette gratuite circule entre la gare de Sion et la prison de la capitale. 
 
Voici une nouvelle prestation qui s’ajoute encore à tous les égards dont bénéficient ceux dont on devrait pourtant s’efforcer de passer l’envie de revenir derrière les barreaux.

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

Pour l’UDC, les Sédunois doivent voter avant les Valaisans sur d’éventuels JO Sion 2026

Mardi 7 novembre, par 36 voix contre 10 et 8 abstentions, le Conseil général de Sion a rejeté une résolution par laquelle le groupe UDC demandait que les Sédunois soient appelés à voter, avant le scrutin cantonal du 10 juin 2018, sur le principe de l’organisation d’éventuels Jeux olympiques d’hiver en 2026. Cette majorité, à savoir essentiellement le PLR et le PDC, considèrent ainsi que les Sédunois ne doivent rien avoir à dire.

Auraient-ils peur du verdict populaire ?

Quoi qu’il en soit, voici le texte de la résolution de l’UDC :

But :

Le groupe UDC est soucieux de connaître la volonté de nos concitoyens sur le thème des jeux olympiques et souhaite que soit organisé une votation populaire sur le projet de JO Sion 2026.

Au vu de la responsabilité financière primaire qui, conformément à l’art. 36 ch. 1 de la Charte olympique, incomberait à la Ville de Sion, solidairement avec le COJO, pour ce qui a trait à l’organisation et au déroulement d’éventuels jeux, le groupe UDC estime en outre essentiel que les Sédunois expriment leur avis avant les Valaisans, soit avant le scrutin cantonal du 10 juin 2018.

Conformément à l’art. 35 du Règlement du Conseil général, le groupe UDC demande au conseil général d’exprimer son opinion sur l’opportunité d’organiser une telle votation sous la forme d’un référendum obligatoire, subsidiairement d’un référendum facultatif. L’ampleur de la responsabilité financière que prendrait la Ville de Sion si les JO 2026 lui étaient attribués l’exige et justifie en particulier que toutes les voies juridiques permettant d’organiser une consultation populaire obligatoire soient explorées.

Argumentaire :

Il est impératif que les Sédunois puissent exprimer leur avis quant au choix de Sion comme commune site. En effet, ce projet aura d’importantes répercussions sur de nombreux pans de la politique communale.

Ainsi, la question des transports, de nos infrastructures sportives, du développement urbain, de la politique touristique, de l’attribution des ressources de l’administration en temps et en personnel dévolues au projet au détriment des autres enjeux communaux, de la sécurité, de la participation financière de la Ville, de la gestion des risques et de la couverture d’un éventuel déficit se posent.

De même, la création d’un village olympique destiné à être permanent et son exploitation sont un projet d’importance qui n’était pas dans les priorités de la Ville.

En l’état, le réseau routier est parfois saturé aux heures de pointe ou lors de manifestations. Se pose aussi la question de la régulation du trafic, notamment aux jonctions autoroutières.

Le travail et la dotation de l’Office du tourisme correspondait à une offre tournée vers les Valaisans et les Suisses et non sur une politique touristique plus largement internationale.

La sécurité devant être mise en place notamment lors des cérémonies d’ouverture et de clôture sera de grande ampleur.

Un tel projet, dont certains jugent déjà les budgets opérationnels (1,75 mia), d’investissements (100 mios) et sécuritaire (300 mios) sous-évalués, va considérablement modifier les enjeux actuels de notre ville et justifient que le citoyen soit consulté.

En plus des considérations budgétaires, la question de la couverture du déficit n’est pas résolue. En effet, au-delà de la réserve de 215 mios et des 612 mios de la Confédération, l’art. 36 de la Charte olympique désigne la ville site et le COJO comme responsables d’un éventuel déficit. Mais quelle que soit sa forme juridique, le COJO n’aura jamais les reins assez solides pour assumer une telle responsabilité à l’égard des tiers, responsabilité qui, de fait, incombera primairement à la Ville de Sion seule.

La participation financière de la Ville et les conséquences de son engagement ne sont pas pleinement maîtrisées. Il serait judicieux que la Ville pense à l’intérêt général et à sa responsabilité vis-à-vis des citoyens.

Ces quelques exemples parmi de nombreux autres enjeux illustrent la nécessité d’un référendum, qui apparaît d’autant plus grande que la population sédunoise n’a nullement envisagé l’organisation de ces jeux lors de l’élection tant du Conseil général que du Conseil municipal.

Conclusion :

Le groupe UDC vous demande d’exprimer votre opinion sur l’organisation, par la voie d’un référendum obligatoire, subsidiairement (si la voie obligatoire est expressément exclue par la loi) facultatif, d’une votation communale qui devra intervenir avant la votation cantonale du 10 juin 2018 au sujet de l’organisation d’éventuels JO d’hiver Sion 2026.

Publié dans UDC du Valais romand

Débat – révision totale de la Constitution valaisanne

Le Grand Conseil se prononcera durant la semaine du 13 novembre sur le principe d’une révision totale de la Constitution valaisanne. Nous comptons sur vous pour commencer à sensibiliser votre entourage concernant cette entourloupe qui précédera d'autres attaques sur notre Constitution comme d'écarter toute référence au divin dans le texte ou d'instaurer le droit de vote des étrangers. 
 
Dans cet esprit, le MCCvs organise un débat sur le sujet le
 
mercredi 8 novembre 2017 à 19h00
 
salle du Grand Conseil (Grand-pont 4, 1951 Sion)

Lire la suite…

Publié dans Evénements

Renouvellement du comité et changement à la présidence

Réunis le vendredi 20 octobre à Sion pour leur traditionnelle Landsgemeinde, les Jeunes UDC du Valais Romand ont renouvelé le comité de la Jeunesse et en particulier sa présidence.

Lire la suite…

Publié dans Articles à la une

L’UDC et les milieux agricoles l’avaient dit, Rhône 3 est un chantier pharaonique et les milieux économiques s’en rendent compte désormais.

Flashback en 2015 : les Valaisannes et Valaisans votaient sur le décret de financement de la 3ème correction du Rhône (R3) au terme d'une campagne qui fut particulièrement ardue. Durant cette campagne, les opposants, dont faisaient partie l'UDC et les milieux agricoles, se sont vu taxer, au mieux, d'alarmistes, pendant que le Conseil d'Etat s'occupait à faire croire à la population que toutes les garanties nécessaires existaient pour le financement de Rhône 3 et que les milieux économiques et politiques étaient alignés dans une sorte de concorde confinant à la symbiose suspecte où tout le monde accepterait de mettre la main au porte monnaie pour financer les milliards de ce projet.
 
De son côté, l'UDC appelait à revenir sur le terrain des réalités en préférant, là où cela était possible, creuser le fleuve, afin de garantir la sécurité tout en épargnant des milliards d'argent public.
 
Qu'en est-il aujourd'hui ?
 
Le gouvernement est désormais rattrapé par ses promesses et, c'est bien connu, celles-ci n'engagent que ceux qui sont assez naïfs pour les croire !

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

Avis de décès

 
L'UDC du Valais romand et le groupe UDC au Grand Conseil ont appris avec une grande tristesse le décès de Sidonie Logean, grand-maman de nos amis Grégory Logean, député et Chef de groupe, et Ludovic Richiedei, Conseiller communal.  
 
Nos pensées et nos prières vont à leur famille. 
 
Les obsèques auront lieu le lundi 18 septembre à 17h00 à l'église d'Hérémence.

Publié dans UDC du Valais romand

Christoph Blocher à Martigny – Suisse-UE: Faut-il en finir avec la libre circulation ?

L’ASIN a le plaisir de vous convier
 
Le mardi 12 septembre 2017, dès 19h00
Hôtel Vatel
Rue Marconi 19, à Martigny
 
Au débat opposant M. Christoph Blocher, conseiller fédéral honoraire, à M. Philippe Nantermod, conseiller national (PLR/VS), sur le thème de la libre circulation.
Suisse-UE: Faut-il en finir avec la libre circulation ?
Le 16 décembre 2016, le Parlement fédéral a refusé d’appliquer « à la lettre » le texte de l’initiative contre l’immigration de masse, voté le 9 février 2014 à la majorité du peuple et des cantons.

Lire la suite…

Publié dans Evénements

Neutralité armée: quelles perspectives au XXIe siècle ?

Conférences du Cdt de Corps Philippe Rebord, chef de l'armée, sur le développement de l'armée, et Jean-Luc Addor, conseiller national, sur la directive européenne sur les armes à feu.

Samedi 7 octobre 2017, 16h00

Av. Général Guisan 117-119, Pully

 

Publié dans Articles à la une

Médias en Suisse romande, indépendance ou influence?

Débat sur les médias entre Oskar Freysinger, conseiller d'Etat honoraire et écrivain, et Alain Jeannet, journaliste et ancien rédacteur en chef. 

Vendredi 13 octobre 2017, 19h30

Château d'Aigle, Place du Château 1, 1860 Aigle

Entrée libre

Publié dans Articles à la une

Election du Conseil d’Etat : l’UDCVR veut aller de l’avant et retire son recours

Le scrutin du second tour de l’élection au Conseil d’Etat, c’est un fait, a été entaché de fraudes diverses. La question est toutefois de savoir quelle a été leur ampleur. Pour faire toute la lumière, avec pour objectif de garantir la crédibilité des institutions, l’UDC du Valais romand, en parallèle à la procédure pénale toujours en cours, avait saisi le Tribunal fédéral d’un recours contre la décision validant les résultats de cette élection. Il s’agissait d’éviter que le Valais se retrouve éventuellement dans cette situation absurde où, postérieurement à cette décision, la Justice pénale établirait des irrégularités susceptibles d’avoir influencé de manière déterminante un scrutin que nul ne pourrait alors plus annuler.
 

Lire la suite…

Publié dans Articles à la une

Affaire Jean-Luc Addor contre Nicolas Blancho et autres islamophiles radicaux : la justice fait le sale boulot des islamistes.

Dans une décision attendue et anticipée, le tribunal de district de Sion a rendu un verdict qui ne surprendra malheureusement personne en condamnant Jean-Luc Addor face aux islamophiles.
 
Notre justice s’est laissée instrumentaliser par les barbus les plus radicaux du pays, exactement comme cela s’est produit dans les pays voisins. C’est un tour de force particulièrement habile puisque, dans son message, Jean-Luc Addor n’avait même pas évoqué un règlement de compte entre musulmans, ni même la question de leur appartenance religieuse. Le problème soulevé, de manière ironique, concernait les  effets indésirables de l’immigration difficile à intégrer et c’est l’accusation – et maintenant le Juge – qui, par un amalgame totalement abusif – soutient que Jean-Luc Addor a parlé de musulmans.
 
Si Jean-Luc Addor est condamné, ça n’est pas tant pour les quelques mots en cause, mais pour tout un engagement politique contre l’islamisation de la Suisse et de l’Europe. Voilà pourquoi ce jugement est politique. Le but est évident, faire taire toute critique légitime de l’islam et interdire de débattre de son emprise toujours plus néfaste sur notre société, avec la progression de revendications communautaristes.
 
Fait encore plus choquant, Jean-Luc Addor est condamné plus lourdement que le djihadiste de Troistorrents, par ailleurs ancien candidat sur une liste de gauche, qui était parti faire le djihad en Syrie et qui a même passé par les camps d’entrainement de l’Etat Islamique !

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

Archives

Programme UDC Suisse

UDC TV