A la une
justice 1710339-focus-wide FMV
 

Fraude électorale dans le Haut-Valais

L’UDC du Valais romand a appris par la presse que la police cantonale a interpellé une personne qui serait responsable de la fraude électorale dans le Haut-Valais lors des dernières élections cantonales.    Cette personne serait membre du SVPO, aussi l'UDCVR se range derrière la prise de position et les décisions de ses homologues haut-valaisans.   Comme depuis les [...]

justice

Assermentation de M. Patrick Burkhalter, premier procureur du Bas-Valais.

Ce matin, 9 juin 2017, le Parlement a procédé à l’assermentation du premier procureur du Bas-Valais, M. Patrick Burkhalter. Candidat de l’UDCVR, M. Burkhlater a été brillamment élu le 6 juin 2017 grâce à une expérience professionnelle unanimement reconnue et sur proposition unique de la commission de justice.    Ancien juge d’instruction, M. Burkhalter officie comme procureur [...]

1710339-focus-wide

Consultation cantonale sur l’avant-projet de loi sur la mendicité : une loi utile et actuelle

En juin 2013, Mme Nadine Reichen, députée du groupe UDC au Parlement cantonal, déposait une motion qui demandait au Conseil d’Etat de créer une base légale afin d’interdire la mendicité sur le territoire cantonal. Après avoir été acceptée en 2014 par ce même Parlement, le Gouvernement propose aujourd’hui, quelque trois ans après, un projet de [...]

FMV

« Les copains d’abord »

Telle une parade nuptiale, les citoyens valaisans assistent aujourd’hui à la valse des anciens et futurs membres des conseils d’administration de plusieurs sociétés paraétatiques ou parapubliques (BCVS, FMV, etc.). Si le changement de législature induit souvent des remaniements au sein de ces organes stratégiques, en raison de l’arrivée de nouveaux élus dans les exécutifs, certaines [...]

Loi sur l’énergie (LEne) – C’est un grand NON à une “prime au décès” pour les barrages.

Le conseil de parti de l’UDC Valais Romand recommande de voter NON à la Loi sur l’énergie le 21 mai prochain et de ne pas suivre la volonté chimérique du Parlement. Rejeter la loi sur l’énergie c’est assurer l’avenir de nos barrages.
La force hydraulique est le principal pilier de notre approvisionnement électrique puisqu'elle assure entre 55 et 60% de la production électrique suisse. Pouvant être à disposition très rapidement, elle est d'une importance capitale pour la stabilité du réseau, notamment en raison de la production extrêmement variable de l'énergie solaire et éolienne. De plus, elle est renouvelable, ne produit quasiment pas d'émissions et ses coûts de production sont relativement bas en Suisse contrairement à d'autres agents énergétiques. Cet or bleu est pourtant menacé, d'une part, en raison de l'électricité bon marché, car massivement subventionnée, provenant des pays voisins comme l'Allemagne, d'autre part, à cause du durcissement constant des conditions-cadres d'exploitation (notamment, les mesures unilatérales favorisant la force éolienne et solaire). 
 
A titre de "petit sucre" pour les entreprises électriques, Madame Leuthard a attribué aux grandes centrales hydrauliques 0,2 ct. de la Rétribution à prix coutant qui sera portée à 2,3 ct/kWh avec la Stratégie énergétique 2050. Cette manœuvre a principalement servi à calmer par des subventions un autre adversaire potentiel de la Stratégie énergétique, comme c’est aussi le cas pour les grandes entreprises industrielles consommant beaucoup d'énergie qui ne devront payer qu'une fraction (0,45 ct./kWh) de la RPC. C'est dire que la facture de la Stratégie énergétique 2050 devra être réglée pour l'essentiel par les citoyens aux revenus modestes et les petites et moyennes entreprises. Les usines au fil de l'eau affichent des coûts de production moyens de 5,9 ct./kWh, les usines à lac d'accumulation 8,2 ct./kWh alors que le prix actuel du marché international est de 3,5 ct./kWh. Ce subventionnement ne résout donc absolument pas les problèmes de la force hydraulique à long terme. Pour soutenir efficacement les plus importants producteurs d'électricité de Suisse, il faut mettre en place un programme comprenant plusieurs mesures et instruments. 

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

Souper de soutien UDC Ville de Martigny

L'UDC Ville de Martigny vous invite à son souper de soutien, qui aura lieu le vendredi 5 mai dès 18h30 à la salle du coude du Rhône à Martigny (Rue d'Oche 3A, 1920 Martigny)

Au programme:

- Apéro
- Buffet de salades
- Fondue bacchus à volonté
- Buffet de desserts

Avec l'opportunité de participer à une tombola.

Une inscription est souhaitée au 079 418 47 35 ou pas mail à udc-martigny@bluewin.ch

Prix de la soirée : 50.-

Publié dans Evénements

Assemblée générale UDC Saint-Maurice

Chers membres, chers amis de l'UDC,
 
La section UDC du district de St-Maurice à le plaisir de vous inviter à son assemblée générale ordinaire qui aura lieu le :
 
Jeudi 27 avril 2017 à 19h30 à l'Hotel-Restaurant "La Cascade", Route Cantonale à Vernayaz.
 
Lors de cette AG, les traditionels points de l'ordre du jour comme le bilan de l'année écoulée, la présentation des comptes ainsi que le renouvellement du comité seront traités.

Lire la suite…

Publié dans Evénements

BCVs: les arrangements entre amis continuent

L’UDCVR a pris connaissance du communiqué de presse de l’Etat du Valais, qui présente les propositions de nomination en vue du renouvellement du Conseil d’administration de la Banque cantonale du Valais. Ces propositions devraient être entérinées par l’assemblée générale de la BCVs qui se tiendra le 26 avril prochain.
 
L’UDCVR constate avec un regret réitéré que les candidats officiels de l’UDCVR et du SVPO ont une nouvelle fois été écartés, sans raison objective valable. La BCVs, comme entreprise paraétatique, se doit de porter une attention particulière à représenter équitablement les forces électorales de ce canton. Or aujourd’hui, l’UDCVR et le SVPO, qui incarnent pourtant un cinquième de l’électorat valaisan, qui sont la troisième force électorale du Parlement et qui ont présenté des candidatures très crédibles, ne disposent toujours pas d’un seul représentant au sein des 9 membres qui constituent ce Conseil d’administration, alors que la logique arithmétique devrait leur attribuer 2 sièges.

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

Campagne sur la LcAT : respectez les règles du jeu SVP !

Aquanostra Valais et l’UDC s’associent pour dénoncer la brochure du Conseil d’Etat qui accompagnera le matériel de vote lors de la votation sur la loi cantonale sur l’aménagement du territoire (LcAT). Contrairement à l’usage, le Conseil d’Etat n’a pas invité les opposants, pourtant officiellement affichés et connus, à pouvoir exposer leurs arguments dans la brochure explicative. Au total, les mérites discutables de la loi sont vantés sur près de 7 pages. On est ainsi très loin d’un bref message explicatif comme cela devrait normalement être le cas. Pire encore, le Conseil d’Etat s’est contenté choisir lui-même quelques arguments des opposants et cela de manière totalement incomplète et arbitraire.
 
Cette attitude est indigne du débat démocratique et tend à biaiser l’information envoyée aux citoyens en les privant d’une communication exhaustive et objective. De telles méthodes annoncent une campagne déséquilibrée et malsaine : référendum obligatoire ne signifie pas acceptation obligatoire et un débat sain ne peut se faire qu’en donnant la parole à tous les protagonistes du dossier.

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

Discours du doyen de fonction du Grand Conseil – M.Albert Pitteloud

Lors de la séance constitutive du Grand Conseil, le doyen du Parlement dirige les débats jusqu'à l'élection du président. Pour cette nouvelle législature, cette charge a été assumée par M.Albert Pitteloud, député UDC du district de Sierre, dont voici le discours d'introduction:

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

Sans surprise et sans la moindre enquête, la Commission de Justice rejette le recours de l’UDC

Sans surprise, nous apprenons que la Commission de Justice du Grand Conseil, sans avoir ordonné la moindre mesure d’instruction ni s’être enquis des résultats d’une enquête pénale dont on ne sait au demeurant rien non plus, a proposé de rejeter le second recours déposé par deux élus de l'UDC.
 
Une fois encore, alors même que ce sont des communes (excusez du peu !) qui ont dénoncé des fraudes dont on ignore l’ampleur et l’incidence sur le scrutin, la majorité du Parlement semble s’accommoder d’un Gouvernement à la légitimité entachée par des fraudes dont il ne veut rien savoir.
 
Dans ces conditions, nous jugeons inutile de réunir le Grand Conseil en séance plénière pour prendre une décision qui, à coup sûr, puisque elle sera prise par les mêmes personnes, sera identique à celle qui a été prise le 27 mars dernier au sujet du premier recours de l’UDCVR. 

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

Assemblée générale de l’UDC Val-d’Illiez – Champéry

Chers membres, chers sympathisants, 
 
Le comité de la section UDC Val-d’Illiez – Champéry vous invite à son assemblée générale qui aura lieu le 
 
Mercredi 3 mai 2017 à 19h00 au Restaurant du Repos à Val-d’Illiez

Lire la suite…

Publié dans Evénements

L’UDC a déposé un second recours contre les résultats du 2ème tour des élections au Conseil d’Etat

Suite aux décisions prises hier par le Parlement cantonal, deux élus de l’UDCVR ont déposé un second recours contre les résultats du 2ème tour des élections au Conseil d’Etat.
 
Hier, le Parlement s’est comporté comme tous les observateurs politiques s’y attendaient. Il a décidé de bafouer le droit, en prenant une décision d’assermenter le nouveau Conseil d’Etat avant même que le délai de recours ne soit formellement échu. Mais aussi il a décidé de se moquer des fraudes systématiques et avérées perpétrées dans le Haut-Valais.
 
Si tous les groupes politiques ont affirmé que les fraudes étaient graves, seule l’UDC a estimé que le respect de la démocratie et des institutions, ainsi qu’une volonté d’apaisement et de sérénité imposaient de faire toute la lumière sur les fraudes constatées avant de procéder à une assermentation. Les autres groupes ont préféré se réfugier derrière un paravent moral consistant à dire que, si la Justice trouve des fraudes majeures, alors le Parlement pourra organiser un nouveau scrutin.
 
En réalité, ils savent que c’est faux. Plus le temps passe (et avec lui l’entrée en fonction du nouveau Gouvernement, avec son lot prévisible de remaniements départementaux), plus l’intérêt public d’avoir un Conseil d’état fonctionnel l’emportera sur le respect de la volonté populaire. Il serait fort probable que le nouveau Gouvernement, même élu suite à une fraude massive, même illégitime, resterait en fonction.

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

Fraude électorale dans le Haut-Valais : l’UDC dépose un recours contre le résultat des élections

L’UDC du Valais romand a appris hier par la presse que le dernier scrutin pour l'élection au Conseil d'Etat a été émaillé de fraudes systématiques dans le Haut-Valais.
 
A ce jour, des cas ont été identifiés dans les communes de Viège, Brigue et Naters. Pour Brigue seule, plus d'une cinquantaine de cas ont été rapportés et laissent à penser que les manipulations opérées ont pu l'être sur un nombre bien plus important de votants, puisque seuls ceux qui s'en sont plaint ont été identifiés. Une procédure pénale a même déjà été ouverte par le Procureur général.
 
L'UDCVR est scandalisée par ces fraudes. Il est totalement inacceptable d'avoir ne serait-ce qu'un doute sur le bon déroulement d'un scrutin, à plus forte raison quand il s'agit de l'élection de notre Exécutif cantonal.
 
Ces pratiques font penser à celles d'une république bananière et donnent une image catastrophique du canton. Au-delà du simple résultat, les Valaisannes et Valaisans ont le droit d'avoir des élections dont les résultats sont incontestables, avec un gouvernement issu d'un vote populaire et non d'un bourrage d'urnes.
 
L'UDCVR va donc recourir contre le résultat en l’état douteux de l’élection de dimanche dernier. Elle va en outre se constituer partie plaignante dans le cadre de la procédure pénale, dans laquelle elle veillera à ce que tout soit entrepris pour que les auteurs des fraudes annoncées soient identifiés et punis.
 
La crédibilité de notre futur Gouvernement est à ce prix.

Publié dans UDC du Valais romand

Le Nouvelliste n’a visiblement pas terminé sa campagne de dénigrement contre Oskar Freysinger.

J+2 après les élections: Le Nouvelliste n'a visiblement pas terminé sa campagne de dénigrement contre Oskar Freysinger. Dans un article paru en ligne (voir en annexe), le journal annonce qu'Oskar Freysinger touchera 80'000.- de pension annuelle.
 
Aucun mot sur le fait qu'il s'agit d'une obligation légale et non d'un privilège réservé à lui seul. 
 
Aucun mot non plus pour dire que ce principe a été aboli pour les nouveaux élus. Et encore moins pour préciser que notre ministre sortant est celui qui touchera la plus petite pension !

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

L’UDC, désormais sans Conseiller d’Etat, mais plus forte que jamais.

Le verdict des urnes est tombé. L’UDC, évidemment, l’accepte. Au second tour, Oskar Freysinger a recueilli le soutien de 11’663 nouveaux électeurs, une progression historique, seul contre tous. Mais cela ne lui a pas suffi pour conserver son siège. Une page va se tourner. Le premier conseiller d’Etat UDC valaisan va quitter le Gouvernement. Quant aux groupes UDC du Haut-Valais et du Valais romand, qui eux se sont renforcés à un niveau historique, ils se retrouvent de fait dans l’opposition.
 
L’UDCVR remercie évidemment les 42'520 Valaisans qui, malgré une campagne de destruction personnelle d’une violence jamais vue dans les médias et sur les réseaux sociaux, ont soutenu Oskar Freysinger au second tour.
 
Elle remercie aussi, bien sûr, son Conseiller d’Etat pour le travail accompli durant 4 ans sous haute surveillance au Gouvernement. Elle lui témoigne son respect, à lui et à sa famille, pour avoir résisté à cette campagne de destruction massive. 

Lire la suite…

Publié dans UDC du Valais romand

Evénements à venir

Archives

Programme UDC Suisse

UDC TV